Avec un nom de produit qui contient le mot Gras – à l’opposé de toutes les tendances « healthy« , « fit » et leurs dérivés actuels, on peut légitimement se poser la question des bienfaits du Foie Gras de Canard ! De tous temps nous avons entendu dire que les habitants du Sud Ouest avaient un taux faible de mortalité due aux maladies cardio-vasculaires. La légende veut que ce faible taux soit du – de manière assez inattendue comparée aux préceptes de nos éducations culinaires – à la qualité du Foie Gras qu’ils consomment et au vin rouge qu’ils boivent. Alors …. un bon Foie Gras des Landes … bon ou mauvais pour la santé ?

Les qualités du Foie Gras

Les bienfaits cardio-vasculaires.

On le compare souvent à l’huile d’olive, réputée pour ses bienfaits cardio-vasculaires – car effectivement, le Foie Gras est riche en acides gras insaturés. Dès lors le foie gras fournit du bon cholestérol, et permet de faire baisser le mauvais (appelé LDL). En plus des acides gras insaturés, le Foie Gras représente également un apport important en vitamines B, notamment la vitamine B9 (acide folique) qui est très favorable à notre appareil cardiovasculaire. Cette vitamine réduit l’agglomération d’une substance nocive dans les artères (l’homocystéine), cause de l’artériosclérose. La vitamine B9  participe également à la production du matériel génétique,  la formation des globules rouges et à la bonne marche du système nerveux et immunitaire.

Une bonne vision et une bonne santé !

Le Foie Gras contient également du rétinol (une des formes de la vitamine A). Le rétinol est favorable à la vision et bonne régulation du système immunitaire.

Les autres bienfaits :

Le Foie Gras représente un apport abondant de fer. Une tranche de 100 grammes apporte 21 g de fer.

Les précautions d’emploi

Malgré ces qualités précieuses, le Foie Gras est très calorique, avec un apport moyen de 500 kcal pour 100 grammes. Même s’il fabrique du bon cholestérol on le déconseille aux personnes qui font de l’hypercholestérolémie.
Ainsi, la consommation de Foie Gras de Canard peut suivre ces quelques règles simples pour rester un plaisir tout en étant bénéfique :

  • une consommation modérée – comme pour tout aliment, l’excès est nuisible, la modération est salutaire !
  • un produit de qualité de préférence labellisé (vous en trouverez dans notre boutique en ligne), provenant d’un seul animal et non d’un assemblage.
  • du bon pain, par exemple du pain complet. Celui-ci peut être aux céréales, aux raisins ou encore en figues.
  • et si possible que le reste du repas soit composé de bons fruits et de bons légumes

Les études qui en parlent

C’est le Professeur Serge Renaud qui met en lumière – dans les années 60 – ce qu’on appelle  « le Paradoxe Français » : l’extrême longévité des habitants du sud-ouest, pourtant gros consommateurs de canard. Cette longévité et bonne résistance face aux maladies cardio vasculaires s’explique aujourd’hui par les bienfaits mentionnés ci dessus.

Le docteur Mac Cully a aussi étudié les effets du régime du sud-ouest de la France où il a aussi constaté une faible mortalité due aux maladies cardio-vasculaires.